Règlements Généraux du Suprême Conseil des Rites Confédérés...

À la Gloire du Sublime Architecte des Mondes
Suprême Conseil des Rites Confédérés
Filiation directe des Souverains Grands Maîtres Mondiaux : Robert AMBELAIN et Gérard KLOPPEL,
succédée par le Souverain Grand Maître Mondial Joseph CASTELLI le 11 août 2008.
RES CREATA EST ALIA FORMA INCREATÆ

Suprême Conseil des Rites Confédérés

RÈGLEMENTS GÉNÉRAUX

Nous donnons ci-après les « Règlements Généraux » de l’Académie du Suprême Conseil des Rites Confédérés.


  1. Il convient toutefois d'observer que le Suprême Conseil des Rites Confédérés, est une Académie  qui permet d'étudier les Sciences Maçonniques et Occultes sur des bases solides. 
  2. Le Suprême Conseil des Rites Confédérés, dénoncera le charlatanisme partout où il se trouve et se tiendra constamment à mi-chemin entre un mysticisme trop ardent et une science trop positive.
  3. Le but du Suprême Conseil des Rites Confédérés, est de constituer une école et de diffuser des enseignements ; il vise à rassembler tous les Francs-Maçons  Occultistes Opératifs capables de produire des travaux de très haut niveau, dans les diverses branches de l'alchimie, de l'astrologie et de la magie théurgique.
  4. Le simple versement d'une cotisation ne suffit pas pour adhérer au Suprême Conseil des Rites Confédérés, il faut encore justifier de certaines recherches, de travaux et d'une indépendance intellectuelle et spirituelle.
  5. Devenir Membre Adhérant du Suprême Conseil des Rites Confédérés, est uniquement réservé aux Maîtres Maçons de toute Obédience Régulièrement constituée.
  6. L'entrée au Suprême Conseil des Rites Confédérés, est sanctionnée par une Réception Rituellique, accompagné d'un Serment Initiatique. 
  7. La filiation initiatique au Suprême Conseil des Rites Confédérés, est en réalité une transmission dans laquelle sont fusionnées des Filiations Maçonniques Opératives Égyptiennes très anciennes : Compagnonniques, Apostoliques, Gnostiques Maçonniques, Templières, Rosicruciennes, Lamaïques, Chamaniques et Magiques, au sens universaliste du terme.
  8. C'est pourquoi le Suprême Conseil des Rites Confédérés, en possession des pouvoirs apostoliques par une filiation ininterrompue, indiscutable, et qui a été publiée en d'autres domaines, peut prétendre transmettre à ses affiliés des pouvoirs féeriques patents.
  9. Lorsque l’Initiateur a eu la preuve que le Récipiendaire était fermement décidé, à suivre l'ascèse initiatique finale de six mois, cela par le rassemblement des accessoires magiques habituels, et par des travaux préparatoires antérieurs, suffisamment probants, il procèdera à l'Initiation cérémonielle de l'impétrant. Cette cérémonie aura lieu dans un « OCCULTUM », cabinet de travail, ou toute pièce pouvant, par sa pureté psychique, remplir ce rôle.